Observations militaires classifiées d’Extranéens et d’OVNIs

25/11/2008

ufoRencontres de militaires soviétiques avec des extranéens et des OVNI sous-marins. Ceci est un exemple de ce que l’on peut trouver dans des rapports officiels et on ne peut plus sérieux de témoins responsables et sous autorités compétentes.

Le chercheur Paul Stonehill écrit qu’il existe de nombreux rapports soviétiques concernant des rencontres avec des objets étranges sous la mer. Durant l’été de 1982, Mark Shteynberg et le lieutenant-colonel Gennady Zverev dirigeant les entraînements périodiques des plongeurs de reconnaissance (hommes-grenouilles) des régions militaires du Turkestan et de Centre Asie. Lire le reste de cette entrée »


Une météorite illumine le ciel canadien

25/11/2008

L’une des plus grosses étoiles filantes du Canada de la dernière décennie a illuminé dans la nuit de jeudi le centre de la province de Saskatchewan, à l’ouest du pays. Sa dislocation a été vue loin à la ronde.

Largement filmée, la boule de feu extrêmement rapide a suscité une avalanche de témoignages, a rapporté le chercheur en sciences planétaires Alan Hildebrand, de l’Université de Calgary, qui collabore à l’Agence spatiale canadienne.

Un milliard de watts

La dislocation de la météorite dans le ciel a été aperçue à quelque 700km à la ronde, jusque dans le nord des Etats-Unis. « Ce serait comme l’équivalent d’une ampoule d’un milliard de watts ».

« Surprendre une météorite est quasiment comme effectuer une mission spatiale entre Mars et Jupiter », a déclaré Martin Beech, professeur d’astronomie à l’Université de Regina. Les météorites permettent, selon lui, une connaissance précieuse de l’histoire du système solaire.

  • Une brève définition de l’étoile filante

    « L’étoile filante » est le nom donné à la partie visible d’une voie de météorites. Il s’agit du phénomène lumineux qui accompagne l’entrée dans l’atmosphère de la terre d’un corps extraterrestre (météore).

    Un météore qui atteint le sol s’appelle une météorite, soit un cas sur mille, a expliqué Rick Huziak, astronome amateur à Saskatchewan. Les météorites les plus brillantes sont appelées bolides. Les météores sont de petites particules de débris du système solaire.

    La plus grande chute de météorites a eu lieu en 1960 au nord-est d’Edmonton, près de la ville de Bruderheim. Plus de 700 fragments, soit 300kg au total, avaient été récupérés.


%d blogueurs aiment cette page :