Objets préhistoriques Mystérieux

Des scientifiques et des archéologues modernes ont trouvé beaucoup d’objets anciens inexplicables. Ils semblent être les vestiges de civilisations avancées et ont été trouvés partout dans le monde. Ces vestiges d’anciennes cultures ont été trouvés en surface et sous la terre, dans des grottes, dans des montagnes et même au fond des océans. Ces trouvailles archéologiques nous disent très probablement qu’avant l’émergence de la civilisation humaine, il existait d’autres êtres intelligents qui bâtirent des civilisations hautement développées qui furent détruite pour d’inexplicables raisons.

Selon les manuels, les êtres humains ont une histoire qui ne dépasserait pas dix mille ans. Comment expliquons nous les vestiges anciens et les objets métalliques qu’on estime remonter à bien plus de dix mille ans ?
Pierre de ST Santiago

Soldats montant un grand dinosaure (Photo: Courtesy Don Patton)
Pierres d’ICA (Photo: Dr. Courtesy Don Patton)

Dans la plaine de Nazca dans la partie nord du Pérou, existe un musée de pierres dans un petit village nommé Ica (ICA). Le musée expose 10 000 pierres gravées de mystérieux motifs. Elles sont appelées les pierres d’ICA. Les motifs sur les pierres ont été divisés en différentes catégories; comme les galaxies de l’espace, les animaux anciens, les continents préhistoriques et les anciennes catastrophes. Ces classifications sont totalement inexplicables avec la science moderne. C’est comme si ses découvertes défiaient nos textes historiques.

Près de la grotte ou les pierres gravées ont été trouvées, il y avait aussi des fossiles vieux de millions d’années. Les gravures sont incroyables. Elles représentent des hommes et des dinosaures coexistants, et il a été suggéré que la proportion d’hommes et de dinosaures était à peu près la même que celle des êtres humains et du bétail. En d’autres termes, les dinosaures semblent avoir été gardés comme bétail ou étaient apprivoisés par les êtres humains.

De plus, des images sur les pierres représentent des transplantations d’organes, des transfusions sanguines, des télescopes, de l’équipement médical, des hommes chassant des dinosaures et encore bien d’autres choses. Ces scènes sont difficiles à expliquer avec la science moderne.

A partir des motifs et des gravures des pierres, nous pouvons dire qu’il y a eu une civilisation humaine préhistorique qui avait atteint une technologie très avancée.
L’appareil d’Anticythère en Grèce

Le 17 octobre 2005, durant la 2ème Conférence International sur la Technologie Ancienne, cette exposition a montré les copies de « l’ordinateur Jisela Antigone » (Photo de LOUISA GOULIAMAKI/AFP/ Getty Images)

Il y a un siècle, un ordinateur appelé le mécanisme d’Anticythère a été découvert dans une épave le long de la côte Grecque. Son mécanisme en bronze et son disque rotatif sont si complexes qu’il ne peut pas être reconstitué encore aujourd’hui et personne ne peut comprendre comment il fonctionne.

Récemment, des scientifiques du Royaume Uni, de Grèce et des Etats-Unis ont utilisé une tomographie au rayon X haute définition pour observer l’un de ces modèles. Les scientifiques firent d’avantage d’analyses: le mécanisme d’Anticythère peut additionner, soustraire, multiplier, faire des calculs et expliquer l’astrophysique en prenant en compte la lune et les positions des planètes. Il a un disque de calibrage et doit être capable de prédire les éclipses solaires et lunaires.
Aujourd’hui nous comprenons que le mécanisme d’Anticythère était utilisé au deuxième siècle avant JC. Il aurait dit-on pu être la toute première calculatrice de l’histoire.
Balles métalliques Sud Africaines

Il y a plus de dix ans, des mineurs en Afrique du Sud ont mis à jour des balles en métal à proximité de l’endroit où l’on trouve le minerai de pyrophyllite d’Ottasdal Transvaal. Ces balles métalliques ont un diamètre d’environ 2,54 cm; certaines d’entre elles sont gravées de trois rainures circulaires au milieu. Il semble que ces balles soient de la période géologique du Précambrien, qui remonte à 2,8 milliards d’années.

Les rainures sur ces balles sont presque intactes, même après des milliards d’années. Certains pensent qu’elles sont les vestiges d’une civilisation préhistorique. Nous nous demandons, «Qui a fabriqué ces balles en métal, et dans quel but ont-elles été faites ? » Elles doivent maintenant être étudiées par des experts et des savants.
D’anciens modèles d’avions

Modèles d’avions provenant de murs dans les ruines égyptiennes du Temple d’Abydos (Photo d’internet)

En 1879, des archéologues britanniques découvrirent des gravures murales dans le temple d’Abydos, situé près de Cordovez en Egypte, une désert sans végétation. Les gravures représentent des objets qui ressemblent à un avion d’aujourd’hui et une série d’objets volants similaires dont un hélicoptère, un sous marin, un vaisseau spatial et même un ovni. Ces gravures ont une histoire de trois mille ans.

Le premier avion de l’humanité fut construit en 1903, mais assez étonnamment, des modèles d’avion apparaissent déjà il y a trois mille ans sur les anciens murs égyptiens.
En 1898, une personne trouva un modèle d’avion très similaire dans une tombe égyptienne vieille de quatre mille ans. Il était en bois de figuier qui poussait dans la région à cette époque. Ce modèle est conservé au Musée des Antiquités du Caire.

En 1969, l’anthropologue Dr Carryl Mishaboshi découvrit d’anciens objets dans l’entrepôt du musée. Il s’agissait de modèles d’ « oiseaux ». Chaque oiseau est mi-homme mi-oiseau avec des pieds d’oiseau. Ces modèles ont leurs ailes déployées, un corps mou, une queue verticale, une queue horizontale et la marque d’une chute. Ils ressemblent énormément au planeur d’aujourd’hui.

Un modèle d’avion en or trouvé en Amérique du Sud ressemble aux bombardiers modernes B52 (Photo d’internet)

Encore plus incroyable, des modèles d’avions, ressemblant énormément aux avions égyptiens, ont été trouvés en Amérique du Sud. Dans un pays Sud Américain, un ancien modèle d’avion en or qui ressemble énormément à un bombardier B52 a été déterré. Selon les scientifiques, ce modèle a non seulement un design sophistiqué mais peut aussi voler.

Une pile à Bagdad, Iraq

Bagdad en Iraq, des piles du troisième siècle avant JC (Photo d’internet)

En juin 1936, un groupe d’ouvriers de construction ont accidentellement trouvé un ancien tombeau en dehors de la capitale Iraquienne Bagdad. Après plus de deux mois d’excavation, les archéologues ont découvert de nombreux objets de la dynastie Perse de 248 avant JC à 226 avant JC.

Après avoir examiné l’un des objets, l’archéologue allemand William Carvedidol, directeur du Musée Iraqien, a fait une déclaration surprenante. Il a dit qu’un curieux vase en terre ancien haut de 12,70 cm était une ancienne pile chimique. Si l’on ajoutait une solution acide ou alcaline, elle pouvait être utilisée.

La conclusion de Carvedilol étonna les archéologues et cela signifie que dès le troisième siècle avant JC les Perses vivant dans la région avaient déjà des piles. C’était deux mille ans avant la première pile inventée par le physicien Alessandro Volta en 1800.
Les objets américains de Coso

L’appareil de Coso fait par l’homme (Photo d’internet)

En février 1961, les habitants de la montagne de Coso à Olancha en Californie, ont découvert une pièce de quartz extrêmement dure à une altitude de plus de 122 mètres, 12 mètres plus haut que le lit de la rivière Owens.

Les surfaces coupées du quartz rappellent un des restes de certains appareils mécaniques. Leurs structures montrent l’extrême complexité d’un équipement fait par l’homme. Ce qui est le plus remarquable c’est que ce quartz peut être estimé avoir 500 000 ans.

Le quartz de Coso a été surnommé « l’objet de Coso » et la mystérieuse matière est connue comme la bougie d’allumage d’un engin à combustion interne.
Les Boules de pierre géantes du Costa Rica

Les boules de pierre géantes du Costa Rica

Aux alentours de l’année 1930, l’américain George Jitan trouva 200 boules de pierre artificielles dans la jungle tropicale, les vallées et les pentes du delta du Costa Rica. Ces boules de pierre varient en taille. Elles ont un diamètre de 60 cm à 3,66 mètres. Elles sont le produit d’une superbe technologie et d’un grand art.

Ces mystérieuses boules en pierre soulevèrent beaucoup d’intérêts. Des scientifiques découvrirent après avoir mesuré les boules, qu’elles étaient faites de granite solide. La courbure de la surface est presque exactement la même en beaucoup de points différents. L’erreur de diamètre est si minuscule que c’est pratiquement une boule « ronde » parfaite.

Les archéologues ont dit que les créateurs de ces boules devaient posséder une connaissance considérable et de superbes compétences en sculpture. De plus ils devaient avoir des outils très solides et des appareils de mesure de précision, sans quoi ces produits n’auraient pas pu être fabriqués.

Qui a fait ces boules géantes en pierre et avec quels types d’outils, et dans quel but ont-elles été faites ? Ces questions restent sans réponses. Certaines personnes appellent ces boules de pierre géantes « les billes géantes ».
Des fossiles avec des empreintes de pas impossibles

William J. Miester, un amateur expert en fossile a trouvé une empreinte de chaussure sur un trilobite, datant d’il y a 200 à 6 millions d’années. L’image a été prise dans l’Utah
Les trilobites peuvent être vu dans le coin en haut à gauche (Photo: Creation Evidence Museum)

En 1938, le docteur Bailey, chef de l’institut de géologie du Kentucky trouva 10 empreintes de pieds humains identiques dans du grès carbonifère. Des photos microscopiques et des photographies infrarouges montrent que ces empreintes de pieds ont été provoquées par la pression d’un pied humain plutôt que par une sculpture artificielle. On a estimé que les roches avec ces empreintes étaient vieilles d’environ 250 millions d’années.

Avant 1938, deux empreintes de pieds humains ont été découvertes sur une roche à St Louis sur la berge ouest du fleuve Mississipi. Selon les géologues, cette roche est vieille d’environ 270 millions d’années.

Les trilobites sont de petits invertébrés marins qui existaient sur Terre entre 600 et 280 millions d’années, date où ils ont disparu. . L’expert en fossile amateur William J. Meister a découvert quelques fossiles de l’époque Précambrienne à Antelope Springs dans l’Utah en juin 1968. Un des fossiles a les empreintes de chaussure d’un adulte et d’un enfant.

Melvin A. Cook, chimiste renommé de l’université de l’Utah les a datés et a dit qu’il s’agit en effet d’empreintes de pieds humains.

En juillet 1968, un géologue bien connu, le Docteur Bodike, alla personnellement à Antelope Springs et découvrit l’empreinte de pied d’un enfant. En août 1968, un employé de l’enseignement spécial de l’école publique de Salt Lake City a trouvé deux empreintes de chaussure humaine sur le même morceau de roche contenant des fossiles trilobites. Toutes ces découvertes et leurs datations par des savants ont éliminé tous les doutes à propos de leur existence. Elles présentent un sérieux défi à la géologie traditionnelle.

Date de l’article original: 8/2/2007

source : clear harmony

5 Responses to Objets préhistoriques Mystérieux

  1. Musicofilm dit :

    Je ne suis pas surprise de ces articles et j’y crois.
    Je me rends compte qu’on s’est fait bourrer le crâne de conneries.
    Par de soi disant scientifiques.

    Ils ont dans la tête que les dinosaures existaient avant les hommes.
    Mais tout démontre le contraire.
    Ils auront de plus en plus à affronter la vérité.
    Plus la technologie avance plus de découvertes feront tomber cette stupides théorie.
    De plus je crois que le dragon a existé et on en verra la preuve avec les nouvelles découvertes à venir.
    Si l’anguille électrique était disparut depuis longtemps et que l’on avait pas de preuves autre que de légendes, les gens ne croiraient sûrement pas à son existance.
    Je crois que c’est la même chose pour le dragon.

  2. tony diaz dit :

    bonsoir je me permet de vous remettre cette ecrie pour une seul raison je vie en Espagne et dans un documentaire televiser tres interesant d allieur je vie des pierres de toutes tailles avec des motif incruster et polie dans chaque pierre la couleur des pierres etaient blanche et noire avec votre permission je vous poserais cette question je me souvien plus a quel endroi sur notre planete ont t il fait cette decouvertte et comment s appel ces pierres en attente de votre reponse recever mes salutations mercis

  3. Era dit :

    Bonsoir tony diaz,

    Ne s’agit il pas des Pierres d’Ica ? amenées en espagne par les premiers conquistadors, comme leur nom l’indique elles viennent d’ Ica une petite ville près de Lima au Pérou.

    http://www.ldi5.com/archeo/ica.php

  4. Dada dit :

    [audio src="http://www.falundafa-fr.org/contenu/multimedia/Conference_1.mp3" /]

    écoute ça, ca parle des civilisations préhistoriques

    • Dada dit :

      [audio src="http://www.falundafa-fr.org/contenu/multimedia/Conference_1.mp3" /]

      écoute ça à partir de 13:00, ca parle des civilisations préhistoriques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :