Ce qui m’est arrivé avec ce crop circle, c’est juste extraordinaire


A 45 ans, Yvan Cherbuin n’était pas préparé à voir des gens prier au milieu de ses blés à Corcelles, à rencontrer des raéliens ou à passer à la télé. Il ne croit pas aux soucoupes volantes mais admet que le cercle mystérieux apparu dans ses cultures a bouleversé son quotidien.

LE PROPRIÉTAIRE: Agriculteur dans la Broye, Yvan Cherbuin a découvert le cercle mystérieux au beau milieu de son champ de blé il y a dix jours. Rien ne l’avait préparé à accueillir des centaines de curieux dans sa culture, à parler aux médias ou à voir des gens prier, à genoux sur les épis couchés. «Je voulais tout raser, mais je ne regrette rien. Grâce à ce crop circle, j’ai vécu des moments purement inoubliables.»

CORCELLES-PRÈS-PAYERNE,
LE 6 JUILLET 2007 JEAN-PAUL GUINNARD

A Corcelles-près-Payerne, les Cherbuin façonnent les champs depuis quatre générations, sur une trentaine d’hectares. Du maïs. De la betterave. Et du blé. Yvan a repris le domaine il y a quinze ans. Les saisons passent au rythme des cultures. Mais il y a fort à parier que ce père de trois enfants se souviendra longtemps des moissons?2007. «Je ne m’attendais pas à ça.» Il y a dix jours, Yvan Cherbuin découvrait un cercle mystérieux au milieu de son champ de blé. Un crop circle, ou cercle de culture, réalisé au choix par des extraterrestres ou par des farceurs. L’agriculteur broyard penche pour la deuxième hypothèse. Il admet toutefois que ce «truc» a bouleversé son ordinaire.

«Personne n’est préparé à cela. C’est impossible. Quand j’ai découvert ce cercle, ma première réaction a été de tout cacher. Je voulais tout raser. J’avais peur de tout: des gens qui allaient venir, des médias?» confie Yvan Cherbuin. Il a finalement tout laissé en état. «Parce que c’était extraordinaire. On n’avait jamais vu ça dans la région.» Il dit ne rien regretter, même si aujourd’hui, après un week-end «de folie», ses craintes se sont avérées fondées: son champ a été piétiné par des centaines de curieux. «On ne voit presque plus le crop circle, s’excuse-t-il.

La visite des raéliens

«Même sous la pluie, il y avait une foule incroyable dans mon champ. Les gens enlevaient leurs chaussures et leurs chaussettes pour aller jusqu’au cercle. Pieds nus de peur de se salir. Certains priaient sur mon blé. D’autres prenaient toutes sortes de mesures. C’était extraordinaire.» Yvan Cherbuin se rendait disponible comme il le pouvait pour venir discuter avec ses «visiteurs». «J’ai parlé avec des raéliens. Ils étaient trois. Pour eux, ce sont les extraterrestres qui ont fait le coup. Sans ce crop circle, jamais tout cela ne me serait arrivé.» Au plus fort de l’affluence, Yvan Cherbuin a compté 70?voitures garées le long de la route cantonale. «On aurait dit que tous les corps de métier s’étaient donné rendez-vous ici: des biologistes, des géomètres, des géologues? Je n’ai rencontré que des gens sympathiques.»

«Ceux qui ont fait ça,ce sont des solides»

Dans la famille Cherbuin, on parle peu du tapage médiatique autour du champ. «Mes enfants pensent qu’il s’agit de plaisantins. Mes parents aussi. Avec un peu de surnaturel quand même: on n’a vu aucune trace. On aurait dit comme un chablon tombé du ciel», image Yvan Cherbuin. Ce dernier découpe tous les articles de presse concernant «son» crop circle. «Ceux qui on fait ça, ce sont des solides. Dites que j’aimerais bien leur serrer la main!» Ou l’antenne?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :