La légende de la Terre creuse

Où l’on creuse à la recherche d’un autre monde…

Nous sommes en 1947, le 19 février, l’amiral Richard E. Byrd quitte la base artique et se dirige avec son avion vers le nord. L’histoire raconte que ce jour là il volera au dessus de la glace et finalement survelora une région avec des montagnes, des forêts des rivières, des lacs, et il vit même des animaux dont un ressemblant étrangement à un mammouth.

Le 11 mars de cette même année il ira faire son rapport à Washington, il sera interrogé par les renseignement et par des médecins. Là il fit sont étrange rapport… Les informations quand à cette histoire reste flou, certain parle de 1926 pour son vole et qu’en 1939 les américains ainsi que les allemands auraient tout fait pour arriver au pôle Nord en premier pour atteindre cette ouverture…

Les théories de la terre creuse reste ancienne, un des premiers à en avoir émis l’hypothèse est Newton en 1687. Un peu plus tard le célèbre astronome Halley donnera comme théorie que la terre est une sorte de coquille vide dans laquelle se trouverais une sphère centrale ainsi que deux autres sphères qui pourraient contenir de la vie…

Il faudra attendre le dix-neuvième siècle pour que l’on parle à nouveau d’une terre creuse. Cyrus Teed qui s’intéressait à l’alchimie raconte qu’une femme serait apparue et lui aurait révélé que nous étions comme à l’intérieur d’une coquille et qu’en fait la terre est concave… Théorie qui sera aussi utilisé en 1871 par Edward Bulwer Lytton qui publiera un roman sur ce sujet. Au point que certain croyait tellement ces théories que durant la seconde guerre mondiale, le Docteur Ficher spécialiste allemand des ondes radar fut envoyé sur l’île de Rugen afin de pointer un radar vers le ciel avec un angle de 45 ° afin de pouvoir voir la flotte Britannique !

De nombreux autres écrivains, pseudo scientifiques, affirmeront que la terre est creuse, utilisant des photo venant des missions Apollos qui avaient pris la terre en photo. En juin 1970, Ray Palmer publie des photos satellites montrant un énorme trou au pôle nord, les croyants à ces théories ressortent pour affirmer que nous tenons des preuves solides alors qu’en fait on à là une zone qui n’a pas été couverte par le satellite. On lia tout ceci à des histoires d’ovni car pour certain les ovnis ne viennent pas d’un autre monde mais du fond de la terre, que d’ancienne civilisation évolué comme les atlantes pour eux se seraient réfugier là.

Finalement on a une sorte de légende colleportée qui n’a probablement aucune existence réelle, vu le nombre de mission d’exploration des pôles on a toujours pas vu de trou béant à ces emplacements, car d’après toutes ces légendes se trouveraient deux trous à chaque pôle…

4 Responses to La légende de la Terre creuse

  1. Tinky dit :

    Bonjour !

    Cette histoire de terre creuse a même servi à Edgar Rice Burroughs pour écrire sa saga de Pellucidar, un fascinant monde préhistorique où se côtoient hommes primitifs de tous poils – c’est le cas de le dire !-, dinosaures et monstres antédiluviens plus méchants les uns que les autres, le tout dirigé par télépathie par des ptérosaures intelligents, eh oui, tiens, on retrouve nos reptiliens !!! Rigolo, non ? Et tout ça, dans le centre de la Terre, une sphère creuse dont le soleil n’est autre que le coeur en fusion de la planète, maintenu à équidistance de l’intérieur de la croûte terrestre par les forces gravitationnelles… L’accès à ce monde étrange est d’ailleurs effectivement situé aux pôles ! Bravo, Burroughs !!!
    La saga est géniale, et a d’ailleurs été la source de plusieurs films de série B de la Hammer dans les années soixante-dix.
    Amicalement, Tinky 🙂

  2. Era dit :

    Bonjour Tinky,

    Les légendes de la Terre creuse passionnent énormément de monde. C’est une des théories favorites des mouvements new age, et ce fut Mme Blavatsky qui révéla (inventa ?) son existence. Selon ses dires elle était en contact avec des « maitres de sagesse » qui vivaient dans des souterrains en Asie Centrale et avec qui elle communiquait par télépathie, ou channeling. Il faut savoir que Mme Blavatsky était un personnage très controversé. Hitler s’est beaucoup inspiré de ses déclarations, et la Société de Thulé de Sebottendorf, un groupuscule nationaliste allemand fondé en 1919 avait pour but le développement des dons paranormaux dans une humanité racialement purifiée ( aryenne) et la destruction des chrétiens et des juifs. D’ailleurs les nazis ont mené des expéditions aux pôles à la recherche de cette fameuse Terre Creuse…

  3. Nicolas dit :

    Peut-être est-ce une invention mais en cherchant dans l’histoire de l’humanité, plusieurs récit et peinture démontre clairement des fait relatives à la terre creuse. Aussi, un trou de 2700 Km serais visible que de l’espace et non sur terre. Malheureusement, les photographies des pôles ne sont que très rarement publiée directement. Il est difficil de défendre le pour et le contre de cette théorie à moin d’organiser personnellement une expédition en se rendant à la coordonnée du pôle nord ou en essayant d’entrer par une autre place.
    PS: PArdonner mon français, je suis anglophone

  4. Philippe dit :

    Cyrus Teed qui s’intéressait à l’alchimie raconte qu’une femme serait apparue et lui aurait révélé que nous étions comme à l’intérieur d’une coquille et qu’en fait la terre est concave…

    Cette femme ne serait-elle pas son âme ou son anima si l’on est Jungien ?
    Si la surface de la terre correspond au conscient, l’intérieur pourrai alors coder l’inconscient, nos terres intérieurs.
    La vision de cette femme pourrai alors être un message de son inconscient pour lui parler de lui, de son psychisme intérieur, dans le langage de l’inconscient, c’est à dire celui des rêves, des vivions, des flashs.

    Ceux qui fond de l’hypnose Ericksonienne, utilisent des escaliers qui descendent à l’intérieur de la terre pour rentrer en état modifié de conscience.

    L’amiral Richard E. Byrd raconte l’histoire ou il vole au dessus de la glace et survole une région avec des montagnes, des forêts des rivières, des lacs, et il vit même des animaux dont un ressemblant étrangement à un mammouth.

    Si c’est une vision, c’est à dire un message de son inconscient, les montagnes, forêts, rivières, et lacs peuvent comme dans les rêves coder son psychisme intérieur et le mammouth coder son comportement, c’est à dire primitif et dépassé.

    Bien sur pour envisager cette hypothèse il faudrait en parler avec Cyrus Teed et Richard E. Byrd eux même. Leur proposer ce décodage et avoir leur avis, leur ressenti.

    Je crois quand à moi que cette terre vide image de notre inconscient est une histoire à creuser.

    Cordialement
    Philippe
    au conscient

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :