Découverte d’une statue royale à Louxor

Une expédition franco-égyptienne travaillant sur le site du temple de Karnak à Louxor a découvert une statue de taille réelle d’un roi de la XIIIe dynastie (entre 1781 et 1650 avant J-C), représentant Neferhotep Ier ou Neferhotep III.

« Ceci est très important parce que nous disposons de peu d’éléments pour connaître cette XIIIe dynastie, a expliqué Zahi Hawass, secrétaire général du Conseil Supérieur des Antiquités égyptiennes (CSAE), samedi à l’Associated Press depuis Louxor. Cette statue révèle une très grande qualité artisanale et artistique. »

« C’est l’une des plus belles statues », a-t-il ajouté, précisant que la découverte avait été faite il y a quelques semaines.

D’après les explications de Zahi Hawass, la statue serait double : un deuxième personnage serait placé dos à dos avec le pharaon et le cartouche contenant le nom de Neferhotep serait gravé entre leurs épaules. Cependant la seconde partie est encore sous terre.

La statue de calcaire représentant le roi Neferhotep a été découverte dans une niche sous les fondations d’un obélisque, a annoncé le CSAE dans un communiqué. La deuxième moitié de cette statue double est restée enterrée dans le sable.

L’identité du roi représenté reste incertaine. Il s’agirait soit de Neferhotep Ier ou de Neferhotep III.

La partie découverte met en scène le roi dans la position de marche royale, avec un sceptre dans la main droite, selon le CSAE qui travaille avec le Centre franco-égytien des études des temples de Karnak.

« La partie déjà révélée suggère que les deux personnages se serrent la main et la cartouche (où sont inscrits les hiéroglyphes de son nom) de Neferhotep est sculpté entre leurs épaules, a expliqué l’équipe d’archéologues. Cette découverte laisse supposer l’existence d’une installation importante dans cette zone avant le Nouveau Royaume. »

La statue de calcaire était enterrée à plus d’un mètre et demi de profondeur sous un obélisque dédié à la reine Hatchepsout, ont précisé les archéologues du Centre franco-égyptien des études des temples de Karnak. La statue mesure 1,8 mètre de long. Elle est encastrée dans une structure, sans doute un portail en pierre, et n’a pas encore été totalement dégagée. Zahi Hawass, le directeur du Conseil Supérieur des Antiquités Egyptiennes, qui donne les autorisations de fouilles, estime pour l’instant que dégager la statue pourrait mettre en péril le temple.

Zahi Hawass a précisé que la statue se trouvait désormais sous l’eau et ne pouvait être découverte avant la descente du niveau de l’eau en hiver. Il a ajouté qu’il avait déconseillé de la déterrer, ayant peur d’endommager un mur ou un monument de la zone.

« Nous devrions laisser la statue sous l’eau et dans le sable et monter un petit musée près d’elle, a-t-il déclaré. Si nous la déterrons, nous pourrions abîmer le temple. »

Une sculpture similaire de Neferhotep a été découverte en 1904 et est exposée au Musée égyptien, selon le CSAE.

Zahi Hawass et plusieurs responsables égyptiens et français ont visité le temple samedi pour constater les travaux de restauration et de préservation entrepris par la mission.

source : http://www.matinternet.com/monde.php?article=20050604222046

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :