Le Vaucluse, terre d’ovnis ?

Comme chaque été, le département est le théâtre d’observations d’objets volants non identifiés. Les plus sérieuses sont étudiées… et certains cas ne trouvent une explication rationnelle que des années après

Sur Internet, des amateurs d'ufologie ont comparé la vidéo de Jérémy S. à celles de lanternes thaïlandaises. Avec une étrange similitude...
Sur Internet, des amateurs d’ufologie ont comparé la vidéo d’ovnis de Jérémy S. à celles de lanternes thaïlandaises. Avec une étrange similitude…
Photo Jérôme Rey

 C’est presque un marronnier. Chaque été, les récits d’apparition d’ovnis fleurissent dans la presse et sur Internet. Et pour cause : les extraterrestres semblent préférer la période estivale, où ils réalisent près de 50% de leur chiffre d’affaires annuel !Un phénomène logique, comme l’explique le sociologue ovnivore Pierre Lagrange : "Le ciel est plus dégagé, les gens vivent dehors, alors les chances d’observation augmentent".

Peu surprenant que son climat clément et sa forte densité de population placent donc la région Paca au palmarès des régions les plus "visitées", selon les statistiques du très sérieux Geipan (Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés) du centre d’études spatiales.

Avec 15 déclarations depuis la création de l’institution en 1977, le Vaucluse fait pâle figure face au champion bucco-rhodanien (42 !). Pourtant, sa longue histoire ufologique regorge de phénomènes troublants.

Sur Internet, on trouve de tout et beaucoup de n’importe quoi

Dans la moitié des cas, le bon sens, la science ou le simple recoupement d’informations permettent d’élucider le mystère : lanternes thaïlandaises, feux d’artifice, feux de voiture ou même météores sont alors incriminés. Classés C (non identifiable par manque de donnés) ou D (non identifié), les autres phénomènes restent sans explication.

Ce qui ne signifie pas qu’ils le demeurent toujours, comme le souligne le zététicien Eric Maillot, promoteur d’un scepticisme scientifique sur la question : "Une petite information qui nous avait échappé peut permettre de résoudre plusieurs mystères en cascade des années après".

C’est ainsi qu’en reprenant de vieux dossiers, le Geipan a réussi à obtenir de la Patrouille de France l’aveu qu’elle effectuait tous les ans des vols de nuit début juillet, résolvant quatre mystères à la fois !

Depuis l’ouverture de son site Internet, en 2005, le Geipan est devenu une source d’information scientifique cruciale pour le public, dans un Internet plutôt dominé par les "croyants". Théories du complot, partage de vidéos sans recul critique : le web s’assimile plus souvent à une belle brocante d’ufologie…

Méfiants ou tout simplement ignorants, beaucoup d’observateurs se tournent encore vers des sites plus ou moins scientifiques. Ainsi, le Saltésien "Damy", qui s’est adressé au blog "Ovniparanormal" pour trouver une explication à l’objet lumineux observé jeudi dernier sur le plateau d’Albion.

Ou, sur Youtube, cet autre internaute vauclusien, témoin d’un "objet volant tout noir, très sophistiqué, avec de petites antennes tout autour", près du pont d’Avignon. "Dans l’écrasante majorité des cas, il s’agit de méprises sincères, et non de manipulations délibérées, explique Éric Mailot.

Le problème, c’est que beaucoup de gens prennent pour argent comptant tout ce qu’ils lisent dans le journal, voient sur Internet, ou regardent à la télévision surtout si c’est une célébrité qui témoigne". D’où la nécessité impérieuse d’une éducation du public, pour faire le tri dans la galaxie encombrée des ovnis.


L’analyse

"Inexpliqué ne veut pas dire inexplicable"

Éric Maillot est instituteur et zététicien. La zététique, ou "art du doute", est l’étude rationnelle des phénomènes présentés comme paranormaux.

Quels principes faut-il respecter pour déterminer l’origine d’un ovni ?

Il est important de vérifier les informations à la source et de ne jamais se résigner, car les explications peuvent venir après plusieurs années : inexpliqué ne veut donc pas dire inexplicable.

Mais surtout, il ne faut pas se fier aux arguments d’autorité : les personnes plus cultivées ou célèbres ne sont pas plus crédibles que les soi-disant "illuminés", car nous sommes tous à la merci des illusions perceptives du cerveau humain.

Comment se manifestent-elles ?

La majorité des gens qui voient un objet lumineux bas sur l’horizon ont par exemple tendance à le considérer très proche d’eux (comme lors des couchers de soleil). Par ailleurs, les gens qui croient en l’existence d’une vie extraterrestre produisent des descriptions plus "soucoupiques" que la moyenne.

De la même façon, les gens qui sortent d’un film de science-fiction risquent de développer des explications extraterrestres aux phénomènes anormaux qu’ils rencontrent.

 Maxime VAUDANO

Source : http://www.laprovence.com/article/avignon/le-vaucluse-terre-dovnis via http://odhtv-replay.kazeo.com/ovni/le-vaucluse-terre-d-ovnis,a3323094.html

About these ads

8 réponses à Le Vaucluse, terre d’ovnis ?

  1. dit :

    Le problème des lanternes c’est que l’on ne voit pas des gens les mettre en route,allumer,faire voler,etc…ou alors ils se cachent pour faire çà! A moins que je ne suive pas bien l’actualité…c’est possible bien sûr!

  2. mu64 dit :

    Ce journal nous parle dédaigneusement de marronnier et nous en propose un parfait échantillon.

  3. Francis C dit :

    L’important, comme dans toute chose est de toujours essayer de faire preuve d’impartialité.On pose les éléments sur la table et on étudie les différentes possibilités, toutes les différentes possibilités. Voir un PANI ne signifie pas que les E.T existent, mais découvrir ensuite que la patrouille de France était dans le secteur à l’heure de l’observation ne suffit pas à prouver que la majeure partie des témoins sont des excités. J’ai vu Star Wars, La Guerre des mondes, j’ai lu des bouquins de fiction par plaisir mais cela n’a jamais influencé mon jugement. Notre brave représentant de la zététique par le peu d’arguments qu’il emploie ne redore pas le blason de cette philosophie du doute et de la remise en cause. Bien sûr, les illusions perceptives existent et personne n’a jamais affirmé que 100% des observations étaient justes, personne n’a jamais non plus pu prouver qu’elles étaient toutes fausses.
    S’il ne devait rester que quelques % de témoignages réels et irréfutables, rien que ce faible pourcentage mériterait que l’on s’y attarde. Pour découvrir quoi ? Nul ne peut le dire à la date d’aujourd’hui.
    Il y a des erreurs, des méprises, de la mauvaise foi, il y a tromperie dans plusieurs témoignages mais il ne faut pas en tirer une règle générale et créer un contre-feu systématiquement sans étudier les faits. Si je devais témoigner un jour, on dirait sûrement de moi que j’ai lu trop de livres de fiction :) et pourtant je reste impartiale. Il faut savoir être suffisamment cartésien pour garder les pieds sur Terre, le temps d’une étude technique ou scientifique et ensuite, lorsque l’on a épuisé ces possibilités, se pencher sur des probabilités de fake, de mensonges, éventuellement sur les pseudo-sciences parallèles et différentes croyances. Ensuite on essaie de faire une synthèse de tout cela. Tel est le travail d’un IPN, tel devrait-être le travail de tout ufologue qu’il soit scientifique ou non… Le 21ème siècle est une période chaude dans le domaine des débats et prévisions, l’important est de garder la tête froide et de ne jamais juger à l’emporte pièce.
    .
    Cordialement :)
    .
    PS : content de te croiser m²

  4. Sylv1 dit :

    Tout à fait d’accord avec toi Francis.
    Analyser c’est dépister d’abord les supercheries d’une part , ensuite les méprises avec des objets de toutes sortes.
    Que ces objets ou phénomènes soient naturels ou non , répertoriés ou non.
    Enfin se pencher sur d’autres possibilités pour voir les probabilités réelles ou non.
    A ce titre nous avons besoin de gens chevronnés, ingénieurs ou scientifiques et dans cette catégorie il faut qu’ils soient ouverts, sincères, sérieux, c’est à cela que pour ma part j’inspire, réunir les arguments des uns et des autres en travaillant sans partit pris, dans une neutralité sans équivoques ,de bon sens et animé d’un état d’esprit de remise en question au gré des découvertes.
    Mais pour découvrir il faut déjà chercher!

  5. évhémère dit :

    C’était le salon des septoques ?… C’est curieux , quand même, un article qui raconte tout et son contraire la phrase suivante : comment se fait-il que le Vaucluse soit un département "si pauvre" en observations OVNI ( l’Yonne l’est davantage ) dans une région si "prédestinée" à en fournir ???…

    Peut-être les Vauclusiens préfèrent-ils parler aux ufologues, qui se moqueront pas d’eux ?!… Ce qui veut dire qu’ils se méfient de leur Presse depuis des années , peut-être depuis l’affaire Dominici, qui s’est déroulée pas trop loin !…

    Quant aux "explications", on en savait tout autant pendant le premier trimestre de l’ufologie , au cours de l’été 1947 : 80% de méprises ( dont 19% d’influence de la Lune ) , quelques mauvais plaisants ou farceurs , quelques rares hallucinations et un noyau de cas irréductibles, qui savaient flanquer quelques baffes aux Romains !… "L’art du Doute" , il est vite circonscrit !…Plutôt des campagnes insidieuses pour inciter les témoins à revenir sur leurs déclarations et comme çà, on classe l’affaire !…

    Celle de Petit-Rechin est symptomatique : à peine avait-il affirmé être l’auteur de la photo qu’aussitôt, sans la moindre vérification, la cohorte des négateurs bondissait : "On vous l’avait bien dit" ; "vous voyez bien que les OVNI , c’est pas sérieux " , etc,etc …. En réalité, ce "faussaire" est bien incapable de refaire son arnaque ( qui a été exploitée commercialement, et pas par les ufologues belges !…) Ces derniers se sont toujours méfiés de ce "temoin" et c’est leur éditeur qui a imposé cette photo en couverture de leur rapport d’enquêtes, "Vague d’OVNI sur la Belgique " !…Personne ne sait comment cette photo a été réalisée … et on ne sait toujours pas s’il s’agit d’un montage !… ( Trois laboratoire de haut-niveau s’y sont cassés les dents et ils n’ont pas changé d’avis !…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  079 followers

%d bloggers like this: