LES MYSTERIEUX TRIANGLES EN FRANCE

 Et les Masses noires avec faisceaux, Boomerangs…

Par Christian Macé 

La masse noire avec faisceaux de Carcès, Var, France, en 1975

 Ce lundi 10 février 1975, vers 20 h 20, M. FRAISSE, épicier à Carcès se trouvait au volant de sa voiture et roulait sur la N562 reliant Brignolles à Carcès.

Parvenu au lieu-dit "La Vieille Grange", il aperçoit une lueur sur le bord de la route. Il n’y prête d’abord pas tellement attention. […]

En prenant le virage, la voiture qui est équipée de quatre phares à iode, éclaire un objet bizarre, immobile à 5 ou 6 mètres du sol.

L’objet se trouve à une cinquantaine de mètres du témoin lorsque le poste de radio de bord se brouille pour finir par ne plus émettre aucun son.

Intrigué par cette masse sombre, M. FRAISSE range son véhicule sur le côté gauche de la chaussée en laissant tourner son moteur au ralenti. Il éteint ensuite les phares pour mieux observer sans descendre de son automobile.

Un objet bizarre se trouvait là, immobile ; un objet dont les dimensions pouvaient être évaluées à une quinzaine de mètres de longueur sur deux mètres de hauteur.

L’engin se présentait comme un seul bloc compact, entièrement noir, sur lequel cependant, cinq ou six hublots rectangulaires étaient visibles. Sur l’extrémité de la partie la plus allongée (voir dessin), il émettait une lueur indéfinissable, jaunâtre et blafarde, un peu comme une lumière que l’on voit à travers une vitre opaque. la même luminosité se retrouvait sous l’objet et à travers les hublots. La lumière émise sous l’engin partait en faisceau conique du centre de la coupole […]

Tiré de la revue OURANOS n° 14 (1975).

À comparer : Masse noire avec faisceaux de Carcès, avec celles de la vague d’OVNI du 05 novembre 1990 en France : voir croquis du livre de Franck Marie "OVNI-Contact", page 465 : cas de Vert-le-Grand (dépt 91) et Vert-St-Denis (dépt 77). Les similitudes sont extraordinaires !

 Les triangles de 1976, en France

 Voir le livre " Ils ont rencontré des Extraterrestres ", par René Pacaut, Editions Alain Lefeuvre, paru en 1978.

Pages 137-139. Enquête sur place de René Pacaut. Plusieurs témoins observent un Triangle le 18 juin 1976, à Pierre-de-Bresse, vallée du Doubs. Il était un peu plus de 23 H.

Témoignage de Pierre Chateau, mécanicien dans l’aviation civile à Dijon : " Il m’a suffi de quelques secondes pour m’assurer qu’il ne pouvait s’agir d’un avion, pour de multiples raisons. Tout d’abord, cet engin n’en avait pas la forme et les accessoires lumineux dont il était muni étaient pour le moins bizarres. Dans la pointe du Triangle situé à l’avant, deux lumières blanche et orange clignotaient. Sur le côté du Triangle qui constituait l’arrière de cet engin, deux énormes phares étaient allumés. Et ce n’était sûrement pas des phares d’atterrissage puisqu’ils se trouvaient à l’arrière. De plus, cette étrange machine glissait le plus silencieusement du monde, du nord au sud. Enfin, elle allait beaucoup plus lentement que le plus lent de tous les avions. ".

Puis, citation : " Si lentement, que Pierre Château a le temps d’aller chercher son appareil photo et de revenir, pour faire, au jugé, trois clichés et que son frère François peut se munir de ses jumelles. Les observateurs se les passent à tour de rôle pour mieux suivre l’OVNI.

Car c’en était un, affirme Mme Château. Les lumières qu’il projetait étaient absolument irréelles et le spectacle était si féérique qu’on ne pouvait en détacher nos yeux.

Les témoins estiment qu’ils ont pu observer l’engin pendant plus de cinq longues minutes avant qu’il ne disparaisse vers le nord, derrière les maisons du bourg.

C’est un spectacle que je n’oublierai jamais, répète Germain Château. Je ne pouvais soupçonner qu’il existe des couleurs aussi belles.

Par malheur les clichés, pris par son fils dans les pires conditions, n’ont pas permis de conserver une image de ce gigantesque Triangle mouvant… ". Fin de citation.

Le livre " OVNI, la fin du secret ", par Robert Roussel, Editions Belfond, paru en 1978, mentionne cette affaire, pages 267-268 : " Une forme Triangulaire " !

Il est question de 3 observateurs militaires : la sentinelle, le brigadier-chef, et le chef de poste du dépôt de munitions du Mussuguet, camp de Carpiagne (CIABC), Marseille. C’était le 04 novembre 1976, vers 21 H 45.

Une forme Triangulaire, émettant une lumière rouge à l’avant, non clignotante, et une lueur blanche intense à l’arrière. Déplacement à petite vitesse. Observé pendant quelques secondes. Il venait de la direction de Marseille en survolant le camp de Carpiagne… Puis l’appareil a disparu à une très grande vitesse dans la direction des monts de La Ciotat. Pas le moindre bruit !

Même ouvrage que celui susnommé.

Pages 121-122. " Un Triangle avec, à chaque angle, une lumière blanche. ".

Le 26 novembre 1976, à 18 H 05. Près du village de Saint-Nazaire-d’Aude, Aude. Deux témoins. Décollage d’un engin de forme triangulaire, portant des phares blancs éblouissants immobiles. En s’élevant à la verticale, un bruit de soufflerie.

Et citation : " Au centre de l’engin, lorsqu’ils le virent s’élever dans les airs, ils remarquèrent nettement une lumière rouge comparable à une tuyère. ". 

Lire la suite sur le site de Christian

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  074 followers

%d bloggers like this: