Un orbe poursuit un bateau en Suède

29/02/2012

Un orbe poursuit un bateau en Suède.


JEAN-GABRIEL GRESLE SERA AUX REPAS UFOLOGIQUES DE FRANCHE COMTE LE 4 MARS 2012

29/02/2012

 

JEAN-GABRIEL GRESLE SERA AUX REPAS UFOLOGIQUES DE FRANCHE COMTE LE 4 MARS 2012

Inlassable,Jean Gabriel Greslé poursuit son travail d’information, sur le terrain, se rendant dans plusieurs Repas Ufologiques actuellement. Chacun pourra mesurer la qualité de son travail et surtout apprendre beaucoup de chose sur ce que nous cachent, ou évite de parler, les gouvernements et leurs services directs.

On ne présente plus Jean Gabriel Greslé, il faut tout simplement le rencontrer, l’entendre et échanger directement avec lui, ce que permet facilement Les Repas Ufologiques. Il se met à la portée de tous et se rendra dans de nombreuses régions en France, pour votre bonheur, pour votre information. C’est très important, sa conférence est d’un grand intérêt et si vous habitez dans la région ou un Repas Ufologique le reçoit, c’est même un devoir d’aller à sa rencontre si vous vous intéressez au dossier ovni ou si vous souhaitez en savoir plus su ce phénomène qui passionne des milliers de personnes en France et dans le monde.

Il sera invité par Les Repas Ufologiques de FRANCHE COMTE le dimanche 4 mars 2012 à partir de 13 h 00 au Restaurant Flunch situé à Chantrans, banlieue de Lons Le Saunier. Aucune formalité spéciale pour y assister, c’est totalement gratuit et vous ne payez que vos consommations

Le responsable des Repas Ufologiques de Franche Comté, Raymond Taffin,  est à votre disposition pour de plus amples renseignements. Vous pouvez le contacte sur son portable :06.88.427.969 ou encore par émail à : repasufologiquesdefranchecomte@yahoo.fr

via Investigation Ufo et Science.


Photo ovni prise depuis un avion

29/02/2012

UN ARTICLE DE KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS

Photo prise à bord du vol Angleterre/Chypre.


Le mystérieux ballon tombé au Brésil est un fragment d’Ariane-4

28/02/2012
14:35   24/02/2012   MOSCOU, 24 février – RIA Novosti

Le ballon métallique d’environ 70 cm de diamètre, tombé le 22 février au Brésil, est la bouteille sphérique de pressurisation du troisième étage de la fusée européenne Ariane-4 lancée en 1997, a annoncé à RIA Novosti un expert en recherches spatiales, Igor Lissov.

"On peut affirmer avec un haut degré de probabilité que la bouteille sphérique découverte dans l’état du Maranhão est un fragment du troisième étage du lanceur européen Ariane-4 tiré en 1997 du Centre spatial de Kourou", a indiqué M. Lissov.

"Ce lanceur a alors placé sur orbite des satellites thaïlandais et japonais de télécommunications. Après être longtemps resté sur une orbite elliptique élevée, son troisième étage est entré dans les couches denses de l’atmosphère où il a brûlé", a indiqué l’expert.

Selon lui, les communiqués mis en ligne sur des sites américains spécialisés confirment que le ballon mystérieux découvert au Brésil est réellement un fragment d’un lanceur européen.

Un objet métallique de forme sphérique pensant près de 30 kg est tombé mercredi dernier dans la petite ville d’Anapurus (nord du Brésil). Les habitants locaux ont entendu un bruit suivi d’un choc qui ressemblait à un tremblement de terre. Arrivés dans la cour d’une maison, ils ont découvert une boule métallique creuse à l’intérieur d’un entonnoir d’environ un mètre de diamètre. L’accident n’a pas fait de victimes.


Photographie d’un OVNI à Arbroath – Angleterre

27/02/2012

ARTICLE DE KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS
Traduction area51blog

Photographie d’un ovni au dessus de l’Angleterre

CIRCA 1997 ARBROATH Angleterre

"c’était juste tellement étrange"—Alerte OVNI après l’observation d’une mystérieuse lumière dans le ciel d’Arbroath. Un homme d’Angus a dit son choc en apercevant un objet mystérieux planant sur le comté. Le témoin a remarqué l’objet qui semblait en forme de disque mercredi après midi  alors qu’il regardait à l’ouest vers Dundee depuis  la fenêtre arrière de sa maison à Arbroath. Il a pris deux photos de l’objet, entre 13h50-14h10, avant qu’il ne disparaisse de sa vue. Il a déclaré " C’était aux alentours du coucher de soleil et j’ai pensé que c’était peut être juste la lune qui luisait d’une manière étrange ou quelque-chose comme cela." Il a ajouté " Je me tenais derrière la fenêtre arrière et regardais à l’ouest vers Dundee. Il y avait deux ou trois avions de passagers dans le ciel et comme le soleil se couchait il y avait un peu d’un couloir aérien vers l’ouest. "Les avions étaient peints en rouge par le soleil mais cette chose ne l’était pas.  C’était tellement bizarre. Le témoin a déclaré que son fils a aussi vu la lumière alors qu’il conduisait vers Dundee . " Mon fils voyageait vers Dundee  et a appelé pour dire qu’il l’avait vu. Il se trouvait à 15  km d’ici à ce moment et et a dit que cela ressemblait à une lumière dans le ciel"

Un porte-parole de RAF Leuchars a confirmé qu’il n’y avait eu aucune activité dans la zone et rien d’inhabituel n’était apparu sur le radar.

Remarque : L’image ci-dessus est réelle.

Remerciements spéciaux à  UFO Casebook et à  Greame Strachan du Courier.

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTO

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.MUFONNJNEWS.COM


Tremblements de terre récents sur Mars

26/02/2012

Source : http://www.cieletespace.fr/node/8641

cerberus.jpg
La terre a récemment tremblé sur Mars, comme l’attestent des images de Cerberus Fossae, prises par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter. ©Nasa/JPL/Univ. of Arizona/C&E Photos

 

Tout comme la Terre, Mars est soumise aux séismes. C’est ce que montre une nouvelle étude portant sur des images haute résolution de la planète rouge.

Une équipe internationale a examiné les roches situées dans le fond de Cerberus Fossae, une faille de 1 500 km de long à proximité de l’équateur de Mars. Ces pierres, de 2 à 20 m de diamètre, ont chuté d’environ 500 m depuis le bord de la faille et, ce faisant, ont creusé des sillons dans le sable recouvrant le sol (voir photo ci-dessous).

Un séisme martien ?

D’après l’équipe, c’est un tremblement de terre qui a provoqué la chute de ces pierres. Une conclusion tirée de leur répartition. En effet, leur nombre diminue à mesure que l’on s’éloigne d’un point qui semble être l’épicentre d’un séisme.

Les chercheurs ont noté une répartition similaire des roches autour de l’épicentre du tremblement de terre de L’Aquila, survenu dans le centre de l’Italie en 2009.

Lire la suite

 


L’histoire des ovnis au Maroc

26/02/2012


« L’histoire des ovnis au Maroc », c’est un ouvrage que vous pouvez lire gratuitement sur Internet et auquel vous pouvez contribuer en communiquant aux coordinateurs du projet votre ou vos observations d’ovnis faites au Maroc ou toutes les informations que vous possédez sur ce sujet.
Au Maroc, depuis les années 50, la période ou les apparitions d’ovni furent nombreuses en Europe, aucun média ne s’est préoccupé du dossier OVNI. Il est donc aujourd’hui impossible de retracer une « histoire des ovnis au Maroc » en consultant les archives de la presse. La seule solution pour reconstituer cette histoire, c’est de faire appel à la mémoire collective, de faire appel à toutes les personnes qui ont été un jour le témoin d’un phénomène aérien insolite. Et de regrouper cette information afin qu’elle soit accessible à tous.
Reconstituer cette histoire c’est le projet ambitieux de plusieurs personnes passionnées par ce phénomène. Ce dossier est sérieux, il est reconnu et étudié officiellement et scientifiquement en France par le CNES – Centre National d’Études Spatiales -. La reconstitution de « l’histoire des ovnis au Maroc » peut se faire grâce à la contribution de tous, par l’apport d’informations relatives au phénomène, dont chacun peut disposer d’un élément. Vous connaissez aussi très certainement des parents, des grands-parents, des membres de votre famille, des amis, qui ont été témoins d’observations d’ovnis ou de Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés.

Gérard Lebat, fondateur et organisateur des Repas Ufologiques

Contactez-les, relatez par écrit ce qu’ils ont observé et communiquez les informations à ce groupe d’étude. À réception, il sera fait une analyse du cas, il vous sera demandé éventuellement des informations complémentaires et si l’observation est jugée « très importante » un enquêteur sera envoyé auprès du témoin, pour relever avec précision les détails de ce qui a été observé. L’observation ou les informations que vous aurez communiquées, une fois vérifiées et complétées, feront l’objet d’une mise en page par un rédacteur et seront reportées dans l’ouvrage « L’histoire des ovnis au Maroc ».
Cet ouvrage, la reconstitution de cette « histoire des ovnis au Maroc » étant l’œuvre de tous, il sera en permanence en libre accès sur Internet. Il suffit de vous connecter au site suivant, de cliquer sur l’image de l’ouvrage, pour télécharger ou consulter gratuitement ce livre qui sera régulièrement mis à jour sur le net.
Cet ouvrage, la reconstitution de cette « histoire des ovnis au Maroc » étant l’œuvre de tous, il sera en permanence en libre accès sur Internet. Il suffit de vous connecter au site suivant, de cliquer sur l’image de l’ouvrage, pour télécharger ou consulter gratuitement ce livre qui sera régulièrement mis à jour sur le net.
Référence : Les Repas Ufologiques
Référence : Livre PDF

via http://www.ovni-quebec.info/2012/02/lhistoire-des-ovnis-au-maroc.html


Le Geipan paye sa tendance à tout expliquer dans un article publié par "Le Monde"

26/02/2012

 Bonjour à tous, et bon dimanche ! Je viens de recevoir à l’instant un mail de M. Gérard Lebat, fondateur des repas ufologiques  http://www.les-repas-ufologiques.com/index.htm qui m’envoie ses remarques suite  à un  article publié ce matin dans le journal le Monde. Je le porte à votre connaissance  avec son autorisation :

LE GEIPAN PAYE SA TENDANCE A TOUT EXPLIQUER, DANS UN ARTICLE PUBLIE PAR LE TRÈS SÉRIEUX JOURNAL "LE MONDE".

 Une mauvaise façon de s’exprimer, un lapsus, une phrase imprécise et " hop" les " charognes" sont là pour profiter de votre faiblesse et ridiculiser votre image, votre travail.

 

Ainsi, le quotidien le monde publie t’il un article dans son édition du 26 février 2012

( http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/02/26/profession-ingenieur-chasseur-d-ovnis_1648228_3224.html ) ou le Geipan est l’objet de comparaisons des plus ridicules ! Un journaliste, certainement attiré par les articles publiés régionalement lors des divers déplacements du responsable de cet organisme, a du se pencher sur ces écrits et confortablement assis derrière son bureau, s’est mis à "pondre" ce papier, sans même avoir assisté à ces conférences. Nous en avons l’habitude, ainsi un journaliste de ce même acabit, avait titré dans le Nouvel Observateur, en 2005, juste après la clôture des Premières Rencontres Ufologiques Européenne  de Châlons en Champagne, qu’il n’y avait qu’une centaine de personne à cette manifestations, bien que nous sur place ( et non pas à Paris derrière un ordinateur, bien au chaud) nous en avons vu défiler plus de 10 000 ! . C’est cela la nouvelle "Presse", produire des écrits au meilleurs prix ! On a rien vu, on ne s’est pas déplacé, on imagine et voilà, un papier à pas " cher" qui permettra d’assurer le pain quotidien!

 

Le titre de cet article est éloquent et montre immédiatement l’orientation que le journaliste donnera à sa "prose" : Un ingénieur, qui à pour profession "Chasseur d’ovni". Heureusement, le ridicule ne tue pas, il n’a jamais été question en France d’une profession de ce type, payée qui de plus par les " revenus " de l’état ( notre argent !) . On poursuivra en lisant que le dossier des soucoupes volantes (mot choisi par l’auteur de l’article afin de l’orienter, cette expression est pratiquement inusitée de nos jours et démontre un aspect "humoristique" du phénomène !) fête son 70éme anniversaire ! Encore une méconnaissance élémentaire de l’histoire du phénomène ovni ! En France, dans le monde et même au Maroc (voir L’Histoire des Ovnis au Maroc, un ouvrage gratuit sur le net), des témoins ont relaté des observations d’objets inexpliqués, à terre, à basse altitude et  dans le ciel, bien avant cette date ! On ne peut donc fêter un quelconque anniversaire de ce type, car il est la pure invention du "Monde" !

 

Xavier Passot, responsable du Geipan, qui fêtes ses 58 ans, estime, selon ce journal, "qu’il était prédestiné" à occuper ce poste, enfin en déduit t’on. Face à la presse, il faut malheureusement souvent peser ses mots et s’exprimer avec toutes les réserves possibles, car les retranscriptions peuvent être décevantes et ne pas correspondre au message que l’on veut faire passer. Lors d’un entretien journalistique, d’une conférence ou d’un débat public médiatisé, on s’aperçoit que parler en détaillant les cas que l’on explique parfaitement, fait que le message retenu est : puisqu’on identifie la majorité des observations, c’est qu’il n’y a rien, pas de problème ovni en conséquence et ceux qui s’en occupent perdent leur temps et ne présentent pas un gage de sérieux ! Beaucoup d’articles publiés par la presse se sont terminés avec ces conclusions. Dans le présent "papier", il en est de même, et qui de plus, on ne trouvera  que peu d’informations intéressantes, justes et résultantes d’une étude poussée.

 

Eh oui, après les analyses des témoignages reçus au Geipan, même rapides et peu approfondies, il ne reste que peu de cas "mystérieux" lis t’on. Peu de cas " mystérieux" pour le journaliste qui rapidement veut minimiser l’étendue du phénomène, mais pour le Geipan, les chiffres sont éloquents, 22 % de cas NON IDENTIFIABLES !  Et si même, s’il ne restait qu’un cas, il faudrait en tenir compte et à lui seul il prouverait qu’il y a un phénomène qui se manifeste sur notre Terre et que nous ne comprenons pas.  Mais toutefois,  je lis dans le corps de cet article "On trouve 37 % de cas parfaitement ou probablement identifiés, 41 % de phénomènes non identifiables et enfin, 22 % de phénomènes non identifiés.". Effectivement, là aussi "comprenne qui pourra", dans ce qu’a l’évidence on peut qualifier de " torchon", je lis que 37 % des cas sont parfaitement ou probablement identifiés. Probablement veut dire que ce n’est pas certain, en conséquence, si je lis ce journaliste, il y a dans ces 37% des cas non identifiables. Ensuite on lit que 41% de ces phénomènes son non identifiables et  22 non identifiés ! Elle est belle l’information du Monde, si j’additionne tout cela, j’arrive à près de 100 % de cas non résolus et " mystérieux" selon l’expression utilisée dans l’article. En réalité, l’information est totalement erronée, incomplète et en lisant sur le site du Geipan, la page des statistiques, vous serez là correctement informé.

 

Il ne manquait plus que cela : la Religion ! Jean Jacques Velasco est présenté de fait  comme "le croyant aux ovnis" car il a bien compris l’étendu du phénomène et dans sa communication il n’a pas cherché à la minimiser. Xavier Passot, actuel patron du Geipan, lui est présenté comme l’homme qui fait intervenir la croyance dans ce dossier. Je cite : "Les pilotes peuvent être trompés par des phénomènes naturels. Et il est faux de dire qu’ils sont déconnectés de toute influence sociale : il y a aussi, parmi les pilotes, des croyants. Et la croyance altère le jugement."  -  "Je rapproche la croyance aux ovnis de la croyance en Dieu." A t’il prononcé verbalement ces phrases? Sont t’elles déformées ? en tout état de cause, dans la communication vis à vis de la presse, il faut être très prudent et ne faire passer qu’un message dans lequel la réalité du phénomène est mise en évidence, par les citations relatives à des cas importants et précis, non identifiés, dans lesquels on a des éléments tangibles, des preuves, comme des traces, des prélèvements sur les lieux d’un atterrissage, des informations relatives aux conditions dans lesquelles l’observation a eu lieu, c’est à dire la détection par les radars, l’envoi d’avions militaires pour tenter de les intercepter etc…….  On a suffisamment de cas de ce type dans la documentation que les ufologues ont collationnés durant des décennies. La croyance qui est une affaire de religion, n’a rien à faire dans le dossier OVNI ou  on ne tente que de se baser sur des faits réels. Il n’est donc pas question à l’évidence, de faire appel à " la croyance" ou la "religion" dans l’étude de ce phénomène.

 

Après certaines comparaisons ou la religion est mise, à tort, en avant, on y évoquera le " scepticisme"  avec des propos tout à fait erronés quant à ce qui s’exprime habituellement dans les écrits de ce mouvement. Enfin, on terminera par ces mots " Je ne sais pas " !   Moi, au moins ce que je sais, c’est que cet article, écrit par une personne qui n’a pas pris le temps de se documenter au préalable sur le sujet,  démontre une face totalement erronée du phénomène et ridiculise en les ignorant, les études sérieuses et sensées que poursuivent ou ont poursuivies dans notre pays et sur ce phénomène, certains chercheurs indépendants, certains ufologues !

 

Gérard LEBAT


19-12-11 PORTSMOUTH VIRGINIE

25/02/2012

Image d' illustration

ARTICLE DE KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS

Traduction Area51blog

19-12-11 PORTSMOUTH VIRGINIE

J’étais rentré chez moi à 19h30 et j’avais commencé à décharger quelques courses dans mon garage. Tout en faisant cela, j’ai regardé dans le ciel et ai aperçu ce qui semblait être un petit groupe de 3 objets comme des nuages ou de la brume planant de 150 à 250 pieds de hauteur dans les airs à environ 60 degrés d’élévation. Cela a semblé un peu inhabituel d’abord et j’étais sur le point de continuer à décharger les articles quand un quatrième objet est apparu se déplaçant en  zig zag   laissant  une traînée orange vif derrière lui jusqu’à ce qu’il se soit déplacé dans la proximité immédiate des trois autres objets. Ils ont plané pendant environ une minute et ont ensuite commencé à  tourner dans le sens des aiguilles d’une montre la direction à environ 20 à 30 pieds de là à distance égale les uns des autres. Je n’y aurais pas prêté beaucoup d’attention si le quatrième objet n’était pas apparu. Je les ai regardé   tourner en décrivant des cercles et   fusionner en un objet qui a semblé tourner  puis  se diviser de nouveau en quatre objets.  J’ai essayé de déterminer ce que c’était et ai regardé autour de moi pour voir si quoi que ce soit pouvait en être la cause. J’étais convaincu que ce n’était pas des lumières de projecteurs ni quoi que ce soit d’autre qui faisait ce que j’étais en train d’observer. J’ai marché vers les objets et ils se sont serrés les uns contre les autres et se sont éloignés. Plus je m’en approchais et plus ils s’éloignaient j’étais étonné et curieux.

J’ai regardé aux alentours afin de voir si je pouvais trouver un voisin qui serait apte à me confirmer ce qu’il se passait, mais personne ne semblait être dans la maison. Je me suis donc rendu chez moi pour réveiller mon fils pour qu’il assiste à cet évènement. Il est sorti, et je lui ai dit "observe et regarde ce qu’il se passe lorsque je les approche". Il observa et ses mots exacts donnaient la chair de poule. Ça a continué pendant au moins une demi heure depuis le moment ou je les avais remarqué. Ils ont continué pendant que nous étions à l’intérieur, et la température était de 45 °C à l’extérieur. En entrant dans la maison, il dit que c’étaient des OVNIS. J’ai travaillé a bord de sous-marins, portes-avions, avions et hélicoptères, et je sais ce que c’est,  je n’en ai jamais vu des semblables à ceux-ci. Il a commencé à pleuvoir pendant au moins un quart d’heure après être rentré dans la maison. Je suis ressorti pour voir s’ils étaient toujours là, mais ils étaient partis. J’ai tenté de les photographier avec mon portable, mais ayant une basse qualité, je n’ai pu y parvenir.

REMARQUE : L’image ci-dessus est une illustration. Portsmouth est à proximité de la station Oceana Naval Air et à l’entrée  de la base Langley Airforce.

Merci au système MUFON CMS.

ARTICLE DE KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS

12-19-11 PORTSMOUTH VIRGINIA

I had returned home on at 7.30 PM and started unloading a few groceries into my garage.  In the process of doing that, I looked into the sky and noticed what appeared to be a small group of three circular cloud or misty like objects hovering about 150 to 250 feet in the air at about a 60 degree elavation.  It appeared a bit unusual at first and I was about to continue unloading items when a fourth object appeared moving in a zig zag pattern leaving a bright orange trail behind it until it moved into close proximity of the other three objects. They hovered for about one minute and then began rotating in a clockwise direction at about 20 to 30 feet apart at equal distance from each other.  I would not have paid much attention had I not noticed the fourth object arrive.  I watch them rotate in a circular pattern and the merge into one object which appeared to spin then break up into four object again and repeat the process over again. I tried to determine what it was and looked around to see if anything could be causing it. I was convinced it was nothing like search light or anything else that was making what I was witnessing. I walked toward the oject and they huddled together and moved away. The closer I got to them the more they moved away I was amazed and curious. I looked around to see if I could find a neighbor to confirm what was happening and no one appeared to be home so I proceeded to my house to awaken my son to witness this event. He proceeds outside and I said observe this and see what happens when I approach them . He watched and his exact words were that is really creepy. This continued for about 30 minutes from when I first noticed them. They continued as we went inside as the temperature was 45 degrees outside.  Entering into the house he said they were UFO ‘s.  I have worked on submarines, aircraft carriers, airplanes and heliocopters and I don’t know what they were but I have never seen anything like what we had seen. It started to rain about 15 minute after entering the house I went back outside to check on them and they were gone.  I had made an attemt to photogragh them with my cell phone but having a lower grade cell phone, the attempt was not successful. NOTE: The above image is a rendering.  Portsmouth is next to Oceana Naval Air Station and across the inlet from Langley Airforce base.

Thanks to MUFON CMS system.

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

WWW.MUFONNJNEWS.COM


Des ovnis ont traversé notre ciel

22/02/2012

Source : http://www.lejournaldesflandres.fr/actualite/Dossiers/Article_du_dossier/2012/02/22/des-ovnis-ont-traverse-notre-ciel.shtml

mercredi 22.02.2012, 14:00

Les astronomes amateurs (ici le club de Wormhout) notentLes astronomes amateurs (ici le club de Wormhout) notent

Les ovnis (objets volants non identifiés), plaisanterie, désinformation ou phénomène à prendre au sérieux ? La confusion est réelle.

Il en a déjà été observé… dans le ciel des Flandres ! Le dernier cas sérieux en date a été enregistré à Ledringhem. Pour Laurent Notebaert, scientifique gravelinois et contrôleur aérien, tout peut s’expliquer.
Samedi 2 juillet, à 22 h 24. Deux personnes observent le passage silencieux d’un objet sphérique orangé volant en trajectoire descendante dans le ciel. La description faite par le témoin correspond à celle d’une lanterne thaïlandaise (ballon à air chaud), son déplacement est cohérent avec le vent ce jour-là. Un jour particulier puisqu’il s’agit de la fête médiévale de Bergues. Le Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (Geipan) n’a pas réussi à joindre l’organisateur de la fête. Ce cas est ainsi classé B : probable lanterne thaïlandaise. « En tant que scientifique, je regarde ces phénomènes avec une démarche rationnelle », sourit Laurent Notebaert. «  Le problème, c’est qu’on veut expliquer des phénomènes essentiellement visuels parce qu’on n’a pas d’autres données. Il y a peu d’informations pour mener une analyse scientifique. Parfois c’est amplifié, parfois c’est inventé. »
Une enquête rendue publique fin 2011 
Ces cas peuvent, certes, rapidement laisser place à un imaginaire grotesque. Et puis, il y a ces ovnis classés D1. Comme à Ledringhem. Le dimanche 17  avril 2011, vers 20 h 30, un homme d’une soixantaine d’années observe le passage d’un objet cylindrique noir au-dessus de sa maison. Le témoin est attiré par un faible bruit de turbine venant du ciel. Il découvre un objet qui vient dans sa direction. L’objet rase la faîtière de sa maison et prend la direction du village. Un ovni long de 80 cm et large de 20 à 30 cm.

Des auditions
sont effectuées 

Le lendemain, à la même heure, les gendarmes se déplacent chez le témoin pour l’auditionner et relever les données. Verdict : aucun élément pouvant expliquer le phénomène ne peut être retenu. Trop loin du groupe d’études de Toulouse et tellement étrange, cette enquête a été confiée à un intervenant premier niveau (IPN) en juin dernier. C’est lui qui a contacté le responsable des couloirs aériens de la région : « Aucun vol commercial ne survole la zone de Wormhout dans un rayon de 10 km. » Pas plus de données radar civiles ou militaires. On s’affaire alors à des auditions de témoins dans un rayon de 5 km autour de Ledringhem (commerçants, habitants, agriculteurs, hommes de loi, hommes de foi…). Plusieurs reconstitutions ont été organisées, le procès verbal a été envoyé au Geipan, dossier photographique à l’appui. « Il y a quand même une prise en compte sérieuse de ces phénomènes ; maintenant, il faut savoir ce que l’on fait de ces auditions, si on les archive ou si on les analyse », poursuit Laurent Notebaert.

À Bergues,
on a eu le temps
de prendre des photos 

Pour collecter, analyser et étudier rigoureusement les témoignages recueillis lors d’observations, le Geipan garantit « aux témoins une absolue discrétion ». Trois jours plus tard, le 21 avril, sur le trottoir devant sa maison, un autre témoin observe une lumière qui se déplace dans le ciel à vitesse constante, suivie de plusieurs autres. Cette fois, nous sommes à Coudekerque. Ils sont deux à scruter ce phénomène. Il est 22 h, l’observation dure dix minutes. Onze lumières se déplacent dans le ciel. La forme est ronde, la couleur orange foncée. Ce soir-là, il y avait un vent d’ouest, ce ne pouvait pas être des lanternes chinoises, le vent les aurait portées dans sa direction. Le phénomène a fini par disparaître, au loin, derrière les arbres. Dix photos ont été prises.

Dix ans déjà et toujours 

pas d’explication
L’un des cas les plus étranges dans le secteur concerne Gravelines. Un instructeur pilote privé et ses deux élèves ont observé une grosse lueur, de forme sphérique, qui venait dans leur direction, avant de disparaître brutalement. C’était le 9 décembre 2002, lors du décollage de leur avion, vers 10 h 45. «  La tour de contrôle n’a rien détecté, pas plus que les radars. Phénomène inexpliqué classé D », a noté le Geipan. « Il existe des formulaires de déclaration d’observation d’objets volants aussi bien pour le contrôleur que pour le pilote », explique Laurent Notebaert.
Durant ses sept années au poste de contrôleur aérien, le Gravelinois n’a jamais été confronté à une quelconque observation : « Pour moi, il y a des choses qui peuvent s’expliquer et d’autres non. Cela dit, il n’y a pas de contradiction à se poser la question… même quand on est un scientifique. »
Rémi FOULON


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 115 autres abonnés

%d bloggers like this: