Le mystère de l’ovni de Païta

Info envoyée par Patrick – Source :  http://www.lnc.nc/article/pays/le-mystere-de-l%E2%80%99ovni-de-paita

Dans la nuit de samedi à dimanche, à Païta, dix personnes ont observé un phénomène étrange : une boule lumineuse, qui s’est élevée dans le ciel à très grande vitesse.

L’activité astrale est débordante, en ce moment. Après le passage d’une magnifique comète à Noël (notre édition du 27 décembre), ce n’est rien de moins qu’un ovni (objet volant non identifié) qui aurait été vu depuis Païta, dans la nuit de samedi à dimanche. Un phénomène pour l’heure inexpliqué, dont au moins dix personnes peuvent témoigner. Toutes passaient la soirée chez une amie, au lotissement Axel.
C’est Eddy qui a repéré le premier ce qu’il a pris pour « une lumière de lampadaire du quartier, au-dessus de la maison du voisin. J’ai fixé cette lueur qui s’est brusquement mise à monter à la verticale, à toute vitesse. » Surpris par le phénomène, Eddy a regardé sa montre : il était 1h27 exactement. Il a lâché sa guitare et a alerté l’assistance. Tout le monde a ainsi été témoin du phénomène.
Certains ont pensé à un hélicoptère. « Mais la lumière montait à une vitesse folle, poursuit Eddy. Puis elle est restée stationnaire pendant, je dirais, une vingtaine de secondes, avant de disparaître dans le ciel en montant encore à la verticale. Cela ne pouvait pas être un engin volant habituel. »
Achille, présent ce soir-là, se souvient que le phénomène était orienté nord-est. « On a ensuite pris une boussole pour vérifier la direction. » Il décrit une sorte de « sphère de couleur jaunâtre, comme une boule de feu », se souvient-il.

Frousse. Si les estimations de distance, de vitesse et d’apparence diffèrent un peu selon les témoignages, tous assurent que l’objet était sphérique et qu’il a observé une ascension verticale très rapide. « On a essayé de prendre des photos, mais dans la précipitation, ça n’a rien donné », explique Claude-May, elle aussi présente ce soir-là. Parmi les convives, les sentiments allaient de la surprise au frisson. « Moi, franchement, j’ai pris peur, poursuit Eddy. Je ne crois pas aux ovnis, mais le fait d’avoir été témoin, ça change les choses… » Pour ceux qui ont la tête dans les étoiles, ce type d’observation trouve forcément une explication rationnelle. « Les traînées lumineuses sont généralement dues à des retombées dans l’atmosphère de satellites ou d’étages de fusées, explique-t-on du côté de l’association d’astronomie. A chaque fois qu’on nous a signalé un événement de ce genre, on est parvenu à l’identifier dans les jours suivants grâce à des sites spécialisés. » Comme il y a trois ans de cela, lors d’une séance d’observation à Ouatom, où les membres de l’association avaient vu un halo bleuté circulaire pendant une vingtaine de minutes.

Radar. Sauf que d’après les témoignages, la trajectoire du phénomène de ce week-end est ascendante. L’hypothèse d’une rentrée atmosphérique peut-elle tenir la route ? A priori non. Autre tentative d’explication rationnelle, à chercher du côté de l’Aviation civile. « J’ai vérifié sur notre système ADS-B, qui localise le trafic aérien, explique Alain Zinger, chef de la circulation aérienne à Tontouta et responsable du contrôle aérien à l’Aviation civile. Aucun avion n’est passé à la verticale de Tontouta aux heures indiquées. » Quant à savoir si le phénomène aurait pu être recensé par un quelconque instrument de repérage, cela semble exclu. Il n’existe pas, sur le Caillou, de radar qui couvre spécifiquement notre ciel. Pour l’heure, « l’ovni de Païta » demeure un mystère.

Si vous avez été témoin de ce phénomène dans la nuit de samedi à dimanche, aux alentours de 1h30, réagissez sur notre site internet ou écrivez-nous à lnc@canl.nc.

Repères

Deux cas officiellement recensés
Deux cas d’observations qui restent inexpliquées ont été recensés sur le Caillou. A Sarraméa en avril 1999, où une automobiliste déclare avoir vu deux disques argentés au col d’Amieu. Et en 1994, où un pilote d’Air Calédonie, à bord d’un Dornier, a vu une lumière blanche éclatante, avec une forme ronde parfaite évoluer à très grande vitesse. Ces deux événements sont répertoriés dans les archives du Geipan (groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés), un organisme qui dépend du Cnes (centre national d’études spatiales). Sur leur site (www.geipan.fr), des formulaires d’observation peuvent d’ailleurs être téléchargés, afin de recenser les phénomènes non-identifiés.

Une fusée chinoise…
De nombreux autres cas d’observation ont été rapportés par des témoins, sans faire l’objet de rapports officiels. Comme lors de cette soirée du 26 décembre 2006, où beaucoup de Calédoniens avaient vu une traînée lumineuse, depuis la Baie-des-Citrons jusqu’à Bangou en passant par Robinson. Il s’agissait en fait du retour dans l’atmosphère d’un étage d’une fusée chinoise.

 Pierrick Chatel


About these ads

2 réponses à Le mystère de l’ovni de Païta

  1. le jardinier dit :

    bsr jé vu cette boule de feux sur la belgique moi mais vert 23 h00 non ha 17 h 30 elle resté figé es reparti

  2. Caroline Delaive dit :

    J’ai également vu une grosse lumière orangée un soir de ce mois de janvier (le 3 ou 4, vers 22h30) en Belgique. Elle est apparue entre les nuages et semblait (à ce moment) fixe, puis elle a disparu cachée par la couche de nuages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 127 autres abonnés

%d bloggers like this: