Canular : OBAMA S’ADRESSE AUX REPAS UFOLOGIQUES

22/01/2011

OBAMA S’ADRESSE AUX REPAS UFOLOGIQUES

Démenti de M. Gérard Lebat :

"Vous trouvez actuellement sur le net cette vidéo vraiment impressionnante. Nous ne cautionnons nullement cette vidéo qui est , en ce moment, sur le net et qui de plus, est fréquemment relayée.  Ce serait pour nous un grand honneur que le président des États Unis s’intéresse aux REPAS UFOLOGIQUES, mais il n’en est rien, nous n’avons à aucun moment été contacté par le président de ce pays immensément prestigieux.  Regardez de vous même :

http://www.dailymotion.com/video/xgmvyx_obama-s-adresse-au-peuple-des-repas-ufologique-sur-les-ovni_lifestyle#from=embed

Vous remarquerez la pauvreté orthographique du titre ( ufologique sans S) qui  indique tout simplement le peut de qualification de l’auteur, rien à voir avec les services presse ou de relations publiques d’un grand pays. Nous sommes touchés par cette intention, prouvant une nouvelle fois l’importance de nos REPAS, qui mondialement sont connus et qui font des envieux à tous niveaux, y compris dans les instances les plus élevées internationalement.

Sur le net, chacun peut y faire ce qu’il souhaite, semble t’il ,transgressant la législation des pays ou se situe l’auteur. Nous retrouvons fréquemment sur des sites, nos informations, en générale de première main, des scoop en matière journalistique. Mais, souvent on omet l’origine, on supprime les signatures et l’auteur du site s’approprie notre information, notre travail de rédaction, le contexte de l’information, ce qui DÉSINFORME le public plutôt que de lui livrer une nouvelle circonstanciée. Il faut le savoir, LES REPAS UFOLOGIQUES dérangent certains, nous sommes fréquemment l’objet d’attaques de tout ordre, ne vous laissez pas impressionner, notre organisation est bénévole, humble et nous ne recherchons uniquement que de réunir en des points de rencontre,  des toutes celles, tous ceux, que le phénomène ovni passionne."

http://www.les-repas-ufologiques.com/


Document Secret OVNI

22/01/2011

Samedi 28 Février

février 28th, 2009 Posted in Février 2009

Dr Roger Leir connu mondialement depuis 2001 pour ses extractions d’implants continue d’être sollicité pour pratiquer des interventions chirurgicales.

Il présente la vidéo du cas SC001-09-08 : le patient avait une réminiscence d’abduction en février 2008.

L’objet situé dans le second orteil du pied gauche émettait une Fréquence Radio à 14.74850 Mhz – il rayonnait également des RF dans la bande ELF des micro-ondes. Roger Leir et son équipe l’ont extrait sous anesthésie locale le 6 septembre 2008. Il s’est décomposé en plusieurs fragments.

Des prélèvements du sol de ciment autour de sa maison et du mur de la chambre à coucher; de même que les ustensiles de cuisine ont montré des anomalies magnétiques.

Les empreintes de quatre doigts d’enfant ont été relevées sur un mur. Deux jours après l’extraction, les éléments extraits, qui avaient été conservés dans un bocal stérile, ont changé de couleur, et semblé se recomposer dans la forme initiale de l’implant.

Implant Septembre 2008

L’implant a été examiné au microscope, puis aux rayons-X, et en spectrographie. L’origine météoritique a été mise en évidence par le ratio nickel/fer. De nombreux autres éléments ont été détectés qui sont assez rares sur Terre, et jamais présents dans le corps humain (iridium, paladium, thorium, uranium, rhodium, ytrium, samarium, rubidium, neodynium, dysposium, etc…).

Les implants extraits ont été confiés à différents laboratoires au cours des années, comme le Los Alamos National Lab., New Mexico Tech et l’Université de Californie à San Diego. Le Dr Leir raconte que les scientifiques hautement qualifiés qui ont été amenés à analyser ces implants ne sont pas parvenus à expliquer les anomalies qu’ils présentent, quant à leurs structures biologiques et métallurgiques.

Ces objets défient toutes les explications scientifiques parce qu’ils montrent des ratios isotopiques qu’on ne trouve nulle part sur Terre.

Autre particularité étonnante, la membrane qui entoure ces objets est composée de la substance du corps des patients. “En fait“, ajoute le Dr Leir, “si la médecine parvenait à faire la même chose, alors nous n’aurions plus de problèmes de rejets avec les greffons“.

Roger Leir s’étonne depuis longtemps de constater qu’on ne peut constater aucune lésion dans la structure moléculaire de la peau des patients, à l’endroit où l’implant aurait du pénétrer.

Il ajoute : “Ces implants, qui ont des propriétés magnétiques, pourraient agir comme des systèmes de contrôle, en se reliant au système nerveux des individus qui les portent. A mon avis, ces implants nous apportent la preuve que le phénomène des abductions est une réalité.

A la fin de son exposé, le Dr Roger Leir se dit relativement confiant sur le fait que la nouvelle administration américaine pourrait accélérer la Divulgation. ”Mais une fois que nous saurons la vérité, en quoi notre vie quotidienne sera-t-elle affectée ?

La vie courante va continuer, avec ses obligations, ses nécessités, et je ne pense pas que celà fasse à terme une quelconque différence.

Il propose cette conclusion : “Nous n’avons pas à nous inquiéter pour le devenir de notre humanité : nos enfants et nos petits-enfants n’ont aucun problème avec ces concepts de manipulations génétiques, et ils considèrent sans aucun problème la possibilité d’un univers habité.

Dr Roger Leir


SpaceX se sent pousser des ailes

22/01/2011

Source image:http://www.gearfuse.com/wp-content/uploads/2008/08/spacex-march-20-launch.jpg

Source: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/spacex-se-sent-pousser-des-ailes_27449/

Par Rémy Decourt, Futura-Sciences

Le 22 janvier 2011 à 11h33

L’essai réussi du vol orbital de la capsule Dragon et le retrait des navettes confortent SpaceX qui veut devenir le transporteur attitré de la Nasa pour convoyer vers la Station des Hommes et du fret. La Nasa a donné son feu vert pour développer un système de transport spatial après la remise d’une proposition visant l’adaptation de Dragon aux vols habités.

En dévoilant ses ambitions, alors que la firme n’avait pas été retenue initialement par la Nasa, SpaceX surfe sur sa popularité naissante auprès d’un peuple américain très attaché à l’exploration de l’espace et à l’indépendance de son accès.

Or, avec le retrait des navettes d’ici quelques mois, la Nasa dépendra des seules capacités russes pour envoyer des Hommes dans l’espace. Une situation qui pourrait perdurer quelques années mais que SpaceX compte réduire au minimum. Pour répondre aux exigences de sécurité de la Nasa, qui n’autorisera jamais le lancement d’un équipage à bord d’un système de transport qui n’aura pas démontré sa fiabilité (à travers une série de vols automatiques à vide et sans échec), SpaceX annonce qu’un lancement habité sera envisageable lorsque sa capsule aura volé onze fois et le lanceur dix-sept fois. Compte tenu de son calendrier de lancement, cette échéance pourrait arriver avant la plupart de ses concurrents.

Dragon et les vols habités ?

Bien qu’utilisé pour le transport de fret, le système de transport spatial de SpaceX (Falcon-9 et Dragon) répond à de nombreuses spécifications imposées aux vols humains, de sorte que seules trois modifications sont nécessaires pour rendre habitable la capsule Dragon. Manquent donc la tour d’éjection, le système de support vie et les sièges pilotes et passagers.

La proposition remise à la Nasa vise la mise au point de cette tour d’éjection qui permet à l’équipage de s’échapper sans risque en cas d’une urgence pendant la mise à feu et l’ascension du lanceur. Cela consiste à séparer la capsule du lanceur. Un élément essentiel de la sécurité qui n’est évidemment pas simple à concevoir. Il le sera d’autant moins si SpaceX doit partir de zéro et ne peut pas utiliser ce qui a été fait pour Orion par Orbital Sciences et la Nasa.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 131 autres abonnés

%d bloggers like this: