14-12-10 WESTLAND MICHIGAN

15/01/2011

ARTICLE DE KEN PFEIFER MUFON NEW JERSEY  WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

 

14-12-10 WESTLAND MICHIGAN


 

C’était le 14 décembre, une nuit froide typique du Michigan. Je suis sorti pour rencontrer un membre de ma famille qui venait déposer un acompte pour une commande de T-Shirt. Je dessine des vêtements et comme j’attendais qu’ils se garent, j’ai remarqué un objet vraiment très rapide se lançant dans le ciel. J’ai pensé qu’il s’agissait de quelque chose comme une étoile filante mais n’en étais pas certain car ça a décollé tellement vite. Cela a attiré mon attention et j’ai immédiatement commencé à passer le ciel nocturne au peigne fin  à la recherche de la moindre chose étrange ou de mouvements soudains.

La suite

 

 

.


Peut-on vivre sans les extraterrestres ?

15/01/2011

Information envoyée par Murielle

Source : http://www.courrierinternational.com

Les nombreuses observations d’ovnis, ces derniers mois, et la découverte récente d’une planète habitable ont relancé l’engouement pour les extraterrestres. Un emballement qui en dit long sur la condition humaine.

Les soucoupes de Salem : le 16 juillet 1952, un photographe des garde-côtes américains prend ce cliché devenu célèbre.

En 2001, l’Américain Ronald Story publiait une imposante encyclopédie des rencontres extraterrestres*. Il y analysait notre passion pour les ovnis et notait que les signalements de rencontres avec une intelligence extraterrestre arrivaient toujours par vagues. A certains moments, les médias rechignaient à traiter le sujet et, parfois, à l’inverse, ils ne cessaient d’en parler. Il semble que nous sommes actuellement sur la crête d’une de ces vagues. En outre, depuis l’été dernier, des arguments scientifiques sont venus encourager l’hystérie, ou plutôt l’“uforie” [jeu de mots sur UFO, l’équivalent anglais d’ovni], née, comme d’habitude, d’une succession d’observations étranges. Cette fois, tout est parti de Chine, où, entre juillet et novembre 2010, on a dénombré pas moins de huit apparitions d’ovnis dans le ciel. Le 11 septembre, un aéroport de la région autonome de Mongolie-Intérieure a même dû interrompre le trafic pendant une heure parce que les contrôleurs aériens avaient repéré des points lumineux très brillants aux trajectoires erratiques. Ces ovnis chinois ont aussitôt migré vers les journaux télévisés, avant de disparaître pour être presque immédiatement remplacés par des ovnis américains. A partir de début octobre, les New-Yorkais ont diffusé sur Twitter d’étonnantes images de feux dans le ciel, qui ne ressemblent à rien de connu.

La suite


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 127 autres abonnés

%d bloggers like this: