Un OVNI perturbe le trafic aérien dans l’est de la Chine

08/07/2010

Un objet volant non identifié a perturbé le trafic aérien au-dessus de Hangzhou, capitale de l’est de la Chine dans la province du Zhejiang, mercredi soir, a annoncé jeudi le gouvernement municipal.

L’aéroport de Xiaoshan a été fermé après que l’OVNI a été détecté vers 21 heures locales (13h00 GMT) "Les passagers ont été immédiatement informés de la fermeture de l’aéroport", a indiqué le porte-parole de l’établissement, cité par les médias et certains vols ont été déroutés vers des aéroports à Ningbo et Wuxi villes, a indiqué un porte-parole de l’aéroport.  Certains passagers de vols ont quitté Hangzhou avec trois-quatre heures de retard.

Actuellement les experts sont à pied d’œuvre et l’aéroport a repris son fonctionnement normal, d’après Xinhua.

Source: Xinhua News


Une expérience de tirs lasers sans précédent

08/07/2010

Marie-Odile Monchicourt – 6 juillet 2010

Quand les horloges à atomes froids et les lasers s’unissent pour mesurer l’espace-temps.

Le lundi 7 Juin démarrait une expérience scientifique unique de tirs lasers croisés entre le sol et l’espace. Elle implique l’Observatoire de la Côte d’Azur , l’Agence spatiale française (CNES), l’Observatoire de Paris , le CNRS , le Laboratoire national d’essai (LNE) et s’étend à l’international par des partenariats en Pologne, en Italie, en Allemagne, en Suisse, au Royaume-Uni, et au Japon. Six fois par jour, jusqu’en Septembre, de très brèves impulsions lumineuses d’une durée d’un cent-milliardième de seconde sont émises simultanément depuis les installations de l’Observatoire de Paris et de l’Observatoire de la Côte d’Azur vers le satellite Jason 2. Le but ? Utiliser la lumière laser pour transporter une référence de temps, la transférer en un autre lieu, et comparer pour la première fois – avec une précision de 10-11 seconde – des horloges à atomes froids distantes de 800kms. Philippe Laurent, chercheur au CNRS au Laboratoire SYRTE (Systèmes de Référence Temps-Espace), nous explique ici en quoi consiste l’expérience et en quoi elle intéresse la recherche en physique fondamentale.

Ecouter Philippe Laurent chercheur CNRS au laboratoire SYRTE. (5’07")

Source :  http://www.france-info.com


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  080 followers

%d bloggers like this: