Les secrets du disque céleste (Nebra) – Documentaire vidéo

nebra
Le disque en bronze vieux de quelques 3600 ans

Le disque céleste de Nebra est la représentation la plus ancienne de la voûte céleste jamais retrouvée. Il s’agit ainsi d’une découverte clé non seulement pour l’archéologie, mais aussi pour l’astronomie et l’histoire des religions.

Le disque céleste avait été enterré avec des objets précieux (deux épées, deux haches, deux bracelets et un burin) dans le cadre d’un rituel il y a 3600 ans au sommet du mont Mittelberg, près de Nebra-sur-Unstrut, en Saxe-Anhalt. Ce disque de bronze orné d’or, d’un diamètre de 32 centimètres et d’un poids de plus de deux kilogrammes, est considéré l’une des découvertes archéologiques les plus importantes du siècle dernier.

Il a été mis au jour illégalement par des fouilleurs clandestins en 1999 et récupéré dans le cadre d’une opération policière en 2002. Depuis, il est conservé au Musée de la préhistoire du Land de Saxe-Anhalt, à Halle.

Le disque céleste est un concentré du savoir de plusieurs générations. La disposition des images, les matériaux utilisés et les traces laissées par ceux qui l’ont manipulé racontent une histoire riche que l’on peut diviser en cinq phases. Au cours de cette histoire, d’anciennes connaissances ont été abandonnées et de nouvelles idées sont nées.

Le disque de la première phase montre la pleine lune et le soleil, un croissant de lune et les Pléiades devant une représentation symbolique du ciel nocturne. Cette image apparemment simple cache un message complexe: des indications précises afin de faire correspondre l’année solaire avec l’année lunaire. Il s’agit du premier instrument ayant permis d’établir de nombreuses années à l’avance un calendrier précis.

La première description écrite connue de cette règle est venue seulement environ 1000 ans plus tard dans un texte cunéiforme babylonien. De plus, la disposition des Pléiades par rapport au soleil et à la pleine lune donnait des indications importantes pour les semailles et les moissons.

Lors de la première modification de la représentation de la voûte céleste, deux étoiles ont été cachées et une troisième déplacée afin de faire place à deux arcs dorés en bordure. Ils représentent la trajectoire du soleil à l’horizon, connue déjà depuis des millénaires à l’époque. Les extrémités des arcs marquent l’écart entre les points de l’horizon où le soleil se lève, ou se couche, aux solstices d’été et d’hiver. L’angle de 82 degrés correspond à la trajectoire du soleil à la latitude de l’Allemagne centrale.

En appliquant les arcs, on a effacé le code permettant de déterminer les années bissextiles. Les connaissances à ce sujet étaient sans doute tombées dans l’oubli, ou alors ont été volontairement effacées du disque.

Dans la troisième phase apparaît une image singulière dans le ciel nocturne du disque: une barque. L’étrave du vaisseau amariné, qui semble voguer d’ouest en est, pointe à gauche. Le soleil emprunte cette barque pour voyager à travers la nuit et le jour: un mythe bien connu de l’âge de bronze nordique.

Plus tard, on fit des trous en bordure du disque, probablement afin de le fixer à quelque chose. Enfin, l’un des arcs fut supprimé, toujours dans l’âge de bronze. La préhistoire offre plusieurs exemples de destructions rituelles d’objets de culte. Il s’agissait d’objets devenus inutilisables, ayant été dépouillés de leur pouvoir religieux. Ils étaient alors «inhumés» comme des princes, avec des armes ornées d’or, des outils et des bijoux.

C’est ainsi que s’est terminée l’époque du disque céleste, il y a 3600 ans. L’ordre de l’ère du bronze ancien avait été bouleversé. L’établissement de dynasties princières avait échoué. Sur leurs collines, les grandes tombes des puissants avaient été scellées depuis longtemps et témoignaient de la fin d’une époque. Le disque céleste fut aussi enterré, paré tel un monarque.

Un centre d’interprétation a été érigé sur le site de la découverte du disque. Une reproduction du disque y est exposée et on peut y voir une exposition multimédia sur son histoire. Les visiteurs peuvent également visionner un film 3D illustrant un voyage à travers l’espace de la perspective d’un grain de poussière, ou encore visiter un planétarium numérique.

Alfred Reichenberger, Office de l’entretien des monuments du Land de Saxe-Anhalt

source :

Documentaire  Arte

About these ads

6 réponses à Les secrets du disque céleste (Nebra) – Documentaire vidéo

  1. occitanne dit :

    j’ai découvert l’existence du disque de Nébra en lisant « le1erjour de marc Levy »
    Passionnant!!

    • zivkov dit :

      je pense que c est une phot ou une représentation figé d un évènemment, sachant qu il vient d autriche enfin, pour le cuivre et qu il a été trouvé en saxe, et que
      c est celtes, je pense que on peut y voir la position des etoiles relatant un évenement, on sait aussi qu une meteore à frappé la sex et une moitié de la forte hercinnienne aux environs de -2500 av jc, sachant que le disque est a peine plus agés de 800ans apres cet catastrophe, j y vois bien aussi que sa ait put etre la source qu il ne craignaient rien si ce n est que le ciel leur tombe sur la tete! phrase cité par un celtes scordisque envoyer en delegation apres ses coquetes de thrace avant se grande expedition! en -250 av jc! a creuser et a mediter pour confondre ave d autre decouverte lié au etoile et peut etre a des evenement a venir si ceux çi sont cycliques!!!

  2. gonin dit :

    Moi aussi c’est en lisant le 1er jour de Marc Lévy que je n’ai pas encore terminé que j’ai découvert l’existence de ce disque. Je n’en n’avais jamais entendu parler. Quel dommage de ne pas faire connaître à grande échelle ce genre de découverte. L’église a d’ailleurs dû s’en mêler comme d’habitude ! Je suis aussitôt allée sur google pour en savoir plus. Merci à Marc Levy que j’adore…

  3. Labarre dit :

    Je viens de découvrir Marc Levy, par son livre le 1°
    jour; c’était passionnant!En outre, grâce à la vidéo de Arte, j’ai bien réalisé toute l’importance du disque de Nebra.
    Merci à tous.
    Maurice.

  4. faucheux dit :

    c’est exatement le dessin que j’ai fait ds mes toilettes ;
    et j’ai 6 enfants et moi donc sept gars plus ma femme ?
    moi patrick 8.01.71et marie 23.02.75
    jai dessiné un soleil et une lune et entre les deux l’homme:!!

  5. faucheux dit :

    autre les disque derriere le soleil et la lune est le bateau qui les fait voyager ds le temps?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 159 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :